Historique

À ceux que nous rencontrons pour la première fois et qui nous posent la question de nos activités, nous avons coutume de leur préciser que nous faisons ce que notre nom ne dit pas !

Un bref voyage dans le temps permettra d’éclaircir tout cela…

Le temps des carrières

Carrières
L’histoire débute le 3 juillet 1958 : Jacques Damien -à droite sur la photo-, comptable de formation, père de l’actuel exploitant et directeur d’exploitation aux « Carrières de Cuesmes » au lieu-dit « La Malogne » à Cuesmes, choisit de démarrer une nouvelle exploitation de craies et tuffeau à quelques kilomètres de là.

Dès la fin des années cinquante, la pression des pays où la main-d’œuvre est plus compétitive se fait sentir : l’arrivée des phosphates marocains et tunisiens impose à l’entreprise de se réorienter. Le matériel d’excavation étant à disposition, Jacques Damien entreprend de se reconvertir dans le terrassement et s’oriente rapidement vers un service aux nombreux charbonnages encore actifs et vers la pose de conduites de gaz.

Le temps des terrassements

historique2
Déménageant l’entreprise afin de disposer d’un site répondant davantage à ses nouvelles activités, la sprl Carrières Carbo conquiert peu à peu les autres domaines de son client Intercom.  Active dans les poses de câbles d’énergie électrique, elle démarche par extension naturelle un nouveau client pour la pose de câbles de télécommunications : la RTT (Régie des Télégraphes et Téléphones), l’ancêtre de Belgacom.

Le début des années septante est une période mouvementée : la non-prolongation de contrat chez Intercom met à nouveau la société en grande difficulté. Le fils de Jacques, Philippe, tout juste entré dans la société, décide qu’une solution au problème est l’entreprise d’un nouveau métier : la pose de canalisations d’eau. Après l’apprentissage du métier, de nouveaux clients font leur apparition au sein de la fraîchement dénommée s.a. Carrières et Terrassements, en 1974 : la SNDE et toutes les intercommunales de la région. Dès lors et afin d’envisager l’avenir sous de meilleurs auspices, C&T se devra de diversifier suffisamment ses clients.

Le temps de la croissance

historique3
Fin des années septante, C&T engage son premier conducteur de chantier afin de faire face aux défis de la multiplicité des techniques et équipes. Secondée par ce précieux allié, elle traverse les années quatre-vingt en croissant de manière intégrée. Le métier se complexifie : nouvelles normes, nouveaux matériaux, informatisation et contraintes administratives.

Les années nonante seront une période de mutation : Jacques Damien se retire définitivement des affaires, un second conducteur et une employée administrative sont recrutés pour améliorer l’encadrement d’une entreprise en progression. Ruth, la femme de Philippe Damien, vient renforcer la fibre familiale de l’entreprise.

Les années deux mille sont celles du développement. Profitant d’une économie favorable, Carrières et Terrassements engage un troisième conducteur de chantier et prospecte de manière active des industries de la région et propose la réalisation de travaux de petit génie civil ou tout autre projet spécifique.

Au milieu de la décennie, le fils de Philippe, François Damien, vient renforcer l’équipe. Il axe ses efforts sur la gestion des services offerts en industrie ou à des entreprises privées, la rationalisation de l’encadrement, le suivi de la rénovation du nouveau site d’exploitation à Mesvin et l’accompagnement de la croissance de l’entreprise. Le déménagement est réalisé au milieu de l’année 2008.

Le temps de la confiance

Le début des années 2010 voit se renforcer les liens tissés avec les partenaires privés et clients historiques, en dépit d’une conjonction d’éléments défavorables :

  • un environnement économique rendu difficile par la contagion à l’économie réelle d’une crise mondiale ;
  • la présence d’une concurrence féroce, que montrent des rachats en série dans le secteur, et impliquant des rapports de forces inégaux entre structures ;
  • la grande facilité des moyens de communication permettant à toute entreprise de proposer ses services à l’autre bout de la région.

Néanmoins, grâce à la qualité et à la stabilité de sa main d’œuvre ainsi qu’à sa renommée chez ses clients actuels, C&T peut puiser dans ses atouts et entrevoit l’avenir avec confiance pour mettre ses services au profit de ses clients et futurs clients.